Accueil Comment séduire ? Les différentes techniques d’approche

Les différentes techniques d’approche

Premier article consacré à l’approche, que vous trouverez sous le nom d’opening sur les sites en anglais. Quelque que soit votre méthode de drague favorite, il faudra dans tous les cas approcher une fille ou un groupe.

Pourquoi parler en premier des types d’approches ? Car ce que j’ai constaté au long des dernières années, c’est que 90 % des hommes approchent :

En donnant un compliment à la fille, du genre « Salut, je dois te dire que je te trouve très jolie ». Ce qui peut tout à fait marcher, c’est même un des types d’approche dont je vais parler dans la suite de l’article. Le problème, c’est qu’il faut avoir une bonne dose de confiance en soi et surtout un langage corporel au top, ce qui manque à la plupart des débutants.

En utilisant un des pires clichés existant, qui consiste à offrir un verre à la fille avant même de lui avoir parlé. Si c’est votre style, oubliez cette mauvaise habitude qui ne mène à rien dans 99,9 % des cas.

Ceci étant dit, voici les principaux types d’approche :

L’approche fonctionnelle

C’est la plus simple, qui consiste à demander une banalité à la fille que vous allez approcher, dans le genre « Tu as l’heure ? », « Comment on fait pour aller à … ? ».

L’avantage, c’est que cela marche quasiment à tous les coups, presque toutes les filles vont vous répondre sans problème. L’inconvénient, c’est que ça ne mène pas très loin et qu’il peut être assez difficile de passer à une conversation normale par la suite.

Néanmoins, c’est le genre d’approche utilisée pour se mettre en jambe dans une soirée. C’est aussi une excellente approche à l’étranger, car le simple fait de ne pas aborder une fille dans sa langue d’origine va très souvent lancer la conversation sur d’où vous venez par exemple.

Demander une opinion

Il s’agit « simplement » d’approcher un groupe en demandant leur opinion sur un sujet. En théorie, vous pouvez demander à peu près n’importe quoi, c’est le moment de laisser libre cours à votre imagination ! Évitez quand même les questions dont la réponse est oui ou non. Vous aurez du mal à relancer la conversation.

C’est vraiment le genre d’approche conseillée pour un débutant, car vous approchez d’un point de vue totalement neutre, donc vous n’êtes pas immédiatement vu comme une menace par le groupe que vous allez approcher (contrairement au classique « Je peux t’offrir un verre ? » qui annonce clairement la couleur).

Quelques exemples :

« Mon ami Arnaud (en montrant votre ami) vient tout juste de rompre avec sa petite amie. Combien de temps il devrait attendre avant de rencarder sa meilleure copine ? »
« Est-ce qu’embrasser c’est tromper ? » (basique, mais ça fonctionne toujours)

L’approche de situation

Cette approche est très simple : il s’agit d’utiliser un élément de votre environnent proche pour aborder. Cela peut être ce qu’elle est en train de boire, la musique qui passe, etc. Ça à l’air très facile comme ça, deux remarques néanmoins :

C’est un genre d’approche qui est aussi beaucoup utilisé par des gens qui n’ont jamais entendu parler de ce genre de méthode. Essayez donc d’être créatifs avec ce genre d’approche.

Le plus important avec cette approche est d’être spontané. Si vous voyez une femme que vous pouvez aborder avec ce genre d’approche, allez-y tout de suite sans hésiter.

L’approche universelle

Ou comment approcher sans technique particulière. Je me rappelle avoir parlé des différentes façons d’approcher avec des amis débutants en séduction, notamment d’approcher en demandant une opinion et ils finissaient toujours par me dire : « OK, mais … je dis quoi ? »

Si vous vous posez parfois la même question au moment d’approcher, ce genre d’approche est faite pour vous. Vous êtes prêts ? Voilà la seule phrase qui passera à tous les coups si vous n’êtes pas inspirés sur le moment.

« Salut. »

Voilà, c’est tout. Mais là encore, attention ! Ce genre d’approche doit obligatoirement être associée à une confiance en soi à toute épreuve et à un très bon langage corporel.

L’approche directe

Enfin, le dernier type d’approche, l’approche directe. Il s’agit des approches du type :

« Je te trouve très jolie, il fallait que je vienne te parler »
« Tu es la seule fille dans la salle qui m’intéresse vraiment »

Si ça peut être le plus efficace, c’est aussi le plus risqué. Avec ce genre d’approche, la personne doit décider immédiatement si elle veut aller plus loin ou pas. Et pour le moment, à part votre look et ce que vous venez de dire, elle ne sait pas grand chose de vous. Il faut donc nécessairement avoir un très bon langage corporel avec ce genre d’approche.

Oublier l’anxiété d’approche une bonne fois pour toute

Le premier problème rencontré par la plupart des novices est la peur d’approcher, par crainte de se faire rejeter. En effet, on peut rapidement se faire entraîner dans un cercle vicieux : vous repérez un groupe que vous voulez approcher, vous vous rapprochez, puis au dernier moment vous n’approchez pas, car votre esprit va générer tout un tas de mauvaises raisons pour ne pas approcher : la fille n’est pas assez jolie, ça ne vaut pas le coup. Elle est avec un mec, c’est surement son copain. Bref, vous n’approchez pas. Du coup, votre motivation va baisser, vous allez avoir plus de mal à approcher le second groupe, puis vous allez pas de nouveau aborder, etc. Arrivera un moment où vous n’aurez plus du tout la motivation nécessaire pour approcher.

Pourquoi est ce qu’on se fabrique toutes ces mauvaises raisons de ne pas approcher ? C’est tout simplement un moyen de défense de notre cerveau pour vous éviter de vous mettre dans des situations inconfortables, comme le fait de se retrouver en train de parler à un groupe d’inconnus. C’est exactement la même chose que vous allez ressentir avant de sauter à l’élastique, par exemple.

Alors, comment on s’en sort ? La réponse, c’est l’indifférence. Vous êtes quelqu’un de cool, vous savez qui vous êtes et ce vous voulez ? Imaginez maintenant que pendant toute la soirée, vous vous faites jeter de chaque groupe que vous approchez. C’est surement pas la meilleure soirée de votre vie. Mais est-ce que cela a changé qui vous êtes ? Évidemment que non.

Et c’est pour cela que vous devez approcher chaque situation avec une indifférence totale quant au résultat. Non seulement le problème d’anxiété ne se pose plus, car le résultat de l’approche n’a pas d’importance, mais cet état d’esprit d’indifférence est TRÈS attractif auprès des filles.

Une histoire de groupe

Un autre problème de certaines méthodes d’approches est qu’elles expliquent comment aborder une seule fille. Mais sérieusement, qui a déjà vu une fille seule dans un bar ou en boite de nuit ? C’est vraiment très rare.

Donc, il va falloir apprendre à approcher des groupes. Première chose, ne jamais approcher de face, en venant par exemple de l’autre côté de la salle et en regardant votre cible dans les yeux. C’est intimidant et vous avez toutes les chances de vous faire immédiatement rejeter. Approchez toujours de côté, en parlant au-dessus de votre épaule et ne vous penchez pas pour parler au groupe. Parlez assez fort pour être entendu par tout le groupe, entraînez vous chez vous si nécessaire.

Ensuite, une erreur fréquente est de parler directement à votre cible et uniquement à cette personne dans le groupe. Imaginez que vous approchez un groupe de 5 filles dans une soirée, tout se passe bien avec votre cible. Super, sauf qu’une heure plus tard, le groupe doit partir. Et comme vous n’avez pas établie de contact avec le reste du groupe, vous vous retrouvez seul d’un instant à l’autre, sans avoir même pris son numéro de téléphone.

Dès que vous abordez un groupe donc, délivrez votre opener à TOUT le groupe, hommes compris. Et encore mieux, n’abordez pas votre cible directement. Si votre cible est la plus jolie du groupe, ce qui est logique, allez aborder sa copine qui est moins jolie. Cela va déstabiliser votre cible qui est habituée à toujours être abordée en premier.

Et après ?

Il est temps de passer d’une simple approche à une conversation normale avec le groupe. Mais ça sera l’objet d’un prochain article. En attendant, entraînez vous à aborder !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre message !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.