Accueil Comment séduire ? Dix points à travailler pour avoir du succès auprès des femmes

Dix points à travailler pour avoir du succès auprès des femmes

1. Une faible confiance en soi

La confiance en soi est votre moteur de séduction, sans confiance, vous vous dévalorisez, vous pensez négativement et vous ne présentez pas une sécurité pour une femme. La confiance en soi est le point de départ pour changer, évoluer et arriver à se forger une véritable identité de séducteur.

2. Les relations sociales

Les relation sociales ne sont pas votre point fort, et vous n’êtes pas du genre à assurer le « social proof » en société. Cela explique que les personnes timides ont énormément du mal avec les filles, leur timidité est un blocage aux relations sociales et donc aux filles. Si la confiance en soi représente le moteur de la séduction, les relations sociales en sont l’essence.

3. L’aspect physique

Si autant d’hommes qui n’ont pas de succès auprès des femmes questionnent sur des problèmes physiques, c’est bien parce que malgré tout ce que vous pouvez entendre, l’aspect physique rentre en compte dans l’art de séduire.

Les personnes qui n’ont pas du succès auprès des femme sont trop maigres et n’ont pas une musculature de rugby man, ont des boutons sur le visage, ou sont trop petits, trop gros ou trop grands. On peut facilement relier ces lacunes physiques avec le manque de confiance en soi. L’aspect physique est l’aimant de la séduction.

« Si je ne m’accepte pas physiquement, je ne peux avoir confiance en moi. »

4. L’aspect stylistique et vestimentaire

De la même manière, pourquoi autant d’hommes qui n’ont pas de succès auprès des femmes posent des questions sur le style, le look, pourquoi ont-ils besoin de coaching pour savoir s’habiller ? Tout simplement parce qu’ils n’ont jamais aimé traîner dans les magasins, ont rarement ouvert une revue de mode où n’ont tout simplement pas traîné avec des amis qui eux s’avaient s’habiller. Ils ne sont donc pas eux même conscient de leur manière de s’habiller et surtout conscients que cette manière de s’habiller n’est pas ni attirante, ni sexy aux yeux d’une femme.

5. La connaissance de la femme

Ayant côtoyé peu de femmes, ou les ayant seulement côtoyé en tant qu’ami, vous n’avez pas une connaissance sexuée du sexe opposé. Vous ne vous êtes pas calibré sexuellement par rapport à la femme. Vous n’avez accumulé cette expérience nécessaire pour comprendre le mécanisme compliqué de la femme. Quand on ne connaît pas quelque chose, on en a alors forcément peur. L’être humain est programmé naturellement pour avoir peur de l’inconnu.

6. La réussite sociale

Les femmes veulent bien coucher une nuit avec un beau jeune homme, mais veulent elles rester avec lui le restant de sa vie ? Il ne faut pas le nier, la réussite sociale dans la manière où elle montre nécessairement des valeurs supérieures est un atout pour séduire et garder une fille.

Beaucoup d’étudiants, par exemple se font « voler » leurs possibles copines par des gens du même âge ou un peu plus âgés, mais qui ont une situation sociale stable. La réussite sociale est votre meilleur DHV. Les femmes ne sont pas attirées par des loosers, même si vous n’avez pas encore réussi socialement, vous démontrez que vous avez l’attitude et les ambitions pour réussir socialement.

7. La richesse intérieure

Les femmes sont attirées par votre richesse intérieure. Si vous n’avez rien à dire, rien à raconter, si vous ne faites pas rire, si vous n’intriguez pas, si vous ne faites pas questionner, vous n’avez pas une grande richesse intérieure.

En fait, je tiens à vous rassurer, nous sommes tous riches à l’intérieur de nous, cependant certains savent mieux extraire cette richesse et la présenter au monde extérieur. D’autres conservent cette richesse au fond d’eux, de peur de la présenter au monde extérieur, de peur de se dévoiler, de peur d’ouvrir leur cœur.

8. La communication non verbale

La peur du contact physique est liée directement à la peur des femmes. Beaucoup d’hommes qui n’ont pas de succès avec les femmes n’osent pas les toucher, n’osent pas les prendre fermement dans leur bras, c’est un rejet du contact physique, un rejet de la communication non verbale.

Autant la communication verbale est projetée en avant et intellectualisée par notre société, autant on oublie le rôle prédominant de la communication non verbale. Apprendre à communique ou à recommuniquer de manière non verbale c’est réapprendre l’essence de la communication.

9. La peur de l’aventure et du risque

A force de rester dans votre zone de confort, vous n’apprenez pas à vivre dans l’aventure et dans le risque. Les hommes qui n’ont pas de succès ne prennent déjà pas le risque (très faible entre nous) d’aborder les femmes.

La première idée de la séduction commence par cette étape indispensable, pour quelqu’un qui n’a jamais abordé une inconnue, c’est la première prise de risques qu’il se doit de prendre pour évoluer et repousser au plus loin possible sa zone de limite. Les gens qui réussissent ont des zones de limites très repoussées.

10. Le jeu de la séduction

Enfin la résultante de tous ces points se résume dans un Jeu de la séduction inexistant. Tandis que les femmes, à force de se faire draguer et aborder constamment, ont appris naturellement le Jeu de la séduction, les hommes qui n’ont pas de succès auprès des femmes, ont pris un retard considérable dans ce domaine.

Le Jeu de la séduction est un cocktail explosif qui regroupe l’ensemble de ces points abordés. Devenir un artiste du Jeu la Séduction, consiste déjà à maîtriser l’ensemble de ces points. Ainsi un homme qui a une grande confiance en lui, maîtrise les dynamiques sociales, soigne son aspect physique et vestimentaire, a une connaissance approfondie su sexe féminin, a réussi socialement, possède une richesse intérieure, sait communiquer de manière non verbale par son Body Language, prend des risques et aime l’aventure, car il sait que le jeu en vaut la peine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre message !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.